Séminaire EHESS – Genre et création dans l’histoire des arts vivants

2eme vendredi du mois de 9 h à 12 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 9 janvier 2015 au 12 juin 2015.

Ce séminaire invite à une réflexion transdisciplinaire (danse, musique et théâtre) qui dépasse la simple reconnaissance de la contribution des femmes dans le domaine des arts vivants. Nous souhaitons questionner les historiographies et idéaux hérités du Romantisme qui ont construit la figure de l’artiste singulier investi de génie. Nous cherchons à comprendre comment l’encadrement institutionnel des artistes, en écartant la contribution des femmes, ont surdéterminé la reconnaissance et la valorisation de la création au masculin. L’étude des pratiques et des discours des créatrices et des créateurs qui transgressèrent les modèles normatifs de la création à chaque époque nous permettra également d’explorer comment celles-ci ont pensé et/ou construit historiquement des contre-exemples et des stratégies de résistance à ces modèles.

La périodisation de cet enseignement (XVIe-XXIe siècle) se veut assez large de manière à favoriser des analyses tant diachroniques que synchroniques. Une partie de ce séminaire sera consacré à la lecture de textes clés sur l’histoire des arts vivants et le genre, dans le cadre d’un projet d’anthologie critique codirigé par les enseignantes. Enfin, les étudiant-e-s seront tenus d’assister au colloque « Genre et création dans l’histoire. Arts vivants, art de vivre » du 12 au 14 décembre 2013.

Animé par :

• Elizabeth CLAIRE, chargée de recherche au CNRS

• Catherine DEUTSCH, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris-IV)

• Raphaëlle DOYON, postdoctorante au LabEx CAP (CRAL-HiCSA)